en.png | FR | IT

CORPORATE & PUBLIC AFFAIRS

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire"

Voltaire

Actualités

Focus FVC&PA : Petit-déjeuner débat autour d’Augustin de Romanet, organisé par la Fondation Concorde, sur l’action de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) en faveur des entreprises, dans le contexte de crise

Publié le : 25/11/2011 à 0h00

Afin de faire partager la vision stratégique du cabinet FVC&PA sur le développement économique des entreprises, Anne Mazoyer, Présidente du cabinet, et Jean-Marc Delahaye, consultant, ont participé, le 25 novembre, au petit-déjeuner débat autour d’Augustin de Romanet, Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

En présence de nombreuses personnalités du monde économique, Augustin de Romanet a réaffirmé le rôle politique et financier de la CDC, en ce qu’elle représente un investisseur institutionnel de long terme, au service de l’intérêt général et du développement économique des entreprises.

Il a notamment rappelé les quatre priorités de son mandat, depuis sa nomination à la tête de l’institution financière, en mars 2007 : 

- Les fonds propres des Petites et Moyennes Entreprises (PME), 
- Le logement, 
- Le développement durable, 
- Les universités.

A cet égard, le Directeur général s’est félicité du rôle central joué par la loi relative aux libertés et responsabilités des universités qui, depuis son entrée en vigueur en 2007, vise à rapprocher les PME et les Entreprises de Taille intermédiaire (ETI) des universités, en vue de renforcer le développement de la recherche et de l’innovation, deux secteurs majeurs qui favoriseront l’émergence de filières industrielles stratégiques, innovantes, porteuses de croissance et créatrices d’emplois.

En outre, pour faire face aux difficultés d’investissements des entreprises, liées à la conjoncture économique et financière actuelle, la priorité doit être donnée au financement et à la croissance des PME, qui aura vocation à faire émerger une culture du capital-investissement, avec pour objectif de transformer ces PME en ETI sur l’ensemble du territoire français, 

Le Fonds stratégique d’Investissement (FSI), créé à l’initiative du Président de la République en 2008, représente, à ce titre, un instrument indispensable pour l’investissement des entreprises dans les territoires.

Cette initiative constitue une priorité politique qui doit faire naître, selon Augustin de Romanet, une gouvernance économique décentralisée, afin de restaurer la « confiance » entre les pouvoirs publics nationaux et les acteurs locaux dans le déploiement de programmes d’investissement au service du développement économique des territoires.


FairValue dans la presse

Publié le : 22/11/2018 à 22h16

Interview d'Anne Mazoyer | "Sur le plan de la stratégie, un maître mot s’impose : anticiper »

Cette interview d'Anne Mazoyer a été initialement publiée dans La Lettre du GCCG - Stratégies managériales au mois de novembre 2018. La Présidente de FairValue Corporate & Public ...


› Lire la suite