en.png | FR | IT

CORPORATE & PUBLIC AFFAIRS

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire"

Voltaire

Actualités

Petit-déjeuner débat au Royal Monceau autour de René Ricol sur « La compétitivité des entreprises » : Focus FVC&PA

Publié le : 23/11/2011 à 0h00

Dans le cadre des engagements du cabinet FVC&PA auprès des entreprises, Donatienne Coffy et Julien David, consultants du cabinet, ont participé jeudi 24 novembre 2011 au petit-déjeuner débat organisé au Royal Monceau autour de René Ricol sur « La compétitivité des entreprises ». Le Commissaire général à l’investissement, chargé des Investissements d’avenir, a été nommé mercredi 23 novembre 2011 par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, coordinateur général des politiques de soutien aux entreprises.

Il s’est exprimé sur l’enjeu central pour les Etats que représentent la crise financière, couplée à la crise de la dette, qui constituent une véritable « crise de l’argent facile et de court terme ».

Le séisme politique et les risques d’embrasement de la Société qu’engendrent ces perturbations des marchés, placent donc les hommes et femmes politiques face à leurs responsabilités, en véritables dirigeants politiques non partisans, comme l’ont prouvé les récents exemples Grec ou Italien. La crise économique constitue par conséquent pour René Ricol « un combat dans lequel nous devons tous être solidaires ».

En conséquence, pour aider les entreprises à grandir et à se développer, et faire de l’important tissu de PME françaises de véritables entreprises de taille intermédiaire (ETI), le nouveau coordinateur général des politiques de soutien aux entreprises préconise de renforcer trois axes majeurs :

- La réduction des délais de paiement qui handicapent les petites entreprises sous-traitantes, en supprimant les dérogations de branche inutiles
- Un véritable lien de solidarité active et intelligente entre les grands groupes et ses sous-traitants et fournisseurs
- La prise de conscience du poids des sociétés civiles immobilières, frein à la transmission d’entreprises, contrairement au modèle allemand où l’ensemble du patrimoine, y compris immobilier, appartient à l’entreprise

A cet égard, René Ricol a salué la responsabilité dont ont fait preuve les autorités publiques, nationales et locales, qui ont su transcender leurs différences politiques et travailler ensemble pour simplifier le travail des administrations publiques en région, dans leur rôle de soutien aux entreprises.


FairValue dans la presse

Publié le : 18/06/2019 à 11h58

CB News - Nominations - Jean Chiaradia-Bousquet et César Lesage rejoignent FairValue Corporate & Public Affairs

Le cabinet de communication corporate & d’affaires publiques et politiques, FairValue Corporate & Public Affairs, fondé en 2005 par Anne Mazoyer, étoffe ses équipes en Italie ...
› Lire la suite